AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Abigail Molken || UC

Aller en bas 
AuteurMessage
Abigail Molken

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 34

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Abigail Molken || UC   Lun 25 Mai - 9:12



  • ♥️ PARCE QUE JE SUIS LE ROI DU MONDE


    © Grumpy Crumpet
    MOLKEN, Abigail
    24 ans
    Américaine / Anglaise
    Responsable du département communication à Fuck Love
    I wanna shake my booty

    ♥️ PARCE QUE JE SUIS CHIANT COMME CA

    Listez huit choses qui font que vous êtes celui que vous êtes. Les huit particularités qui font que vous êtes chiants, mais qui poussent les autres à vous aimez ainsi. Tics, tocs -tacs-, manies, phobies, détails, allergies, addiction, go les poulets.

    ♥️ PARCE QUE JE M'AIME

    Surnom(s) : Lily
    Personnalité en avatar : Minka Kelly
    Comment avez-vous connu le forum : sur Bazzart
    Un petit mot : 07


Dernière édition par Abigail Molken le Dim 31 Mai - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Molken

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 34

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Lun 25 Mai - 9:12

    ♥️ PARCE QUE MA VIE ROCK A FOND LES POMPONS


Broken Dreams Of An Angel ;


    Le panorama était magnifique, le soleil plus brillant et plus éclatant que jamais, et le ciel était si bleu, si pur, qu’il était difficile de croire que les nuages pouvaient exister. Assurément la belle journée de printemps, qui contrastait parfaitement avec la scène qui se déroulait. Comme si quelque part, le sort se jouait du présent, narguant ses participants malgré eux, sans qu’ils soient capables de riposter. Habillée de noir, la petite fille tenait la main de sa nourrice, se raccrochant à cette dernière comme si sa vie en dépendait. Et c’était le cas. A sept ans, il était difficile de comprendre la signification de la mort, c’était abstrait, irréel, mais surtout, ce n’était pas censé exister dans son monde fait que d’innocence. Pas plus que les accidents de la route, qui arrachaient la vie à ceux que vous aimiez, sans même vous laisser une chance de dire au revoir. Debout devant le cercueil, elle l’observait descendre dans la terre, tentant de mettre des mots sur ce qu’elle voyait. Sa grand-mère pleurait, comme la plupart des personnes présentes, mais ce n’était pas son cas. Sa figure n’affichait que de l’incompréhension, comme elle n’arrivait pas à saisir pourquoi son père n’était pas là. Etait-il perdu ? Il était seulement parti chercher du pain, et depuis, elle l’attendait. Chaque nuit, écoutant chaque bruit le cœur battant, comme elle espérait entendre la porte s’ouvrir, et entendre la voix de son père résonner dans la maison. Et chaque nuit, elle finissait par céder au sommeil, comme elle réalisait que seuls les sanglots déchirants de sa mère brisaient le silence. Les avait-il abandonnés ? Cela n’avait pas de sens, la famille Molken était considérée comme très soudée, faisant toujours front ensemble contre les problèmes qu’attiraient leur statut social. Car si certains pensaient que la richesse facilitait tout, ils étaient loin d’imaginer des rapaces qui venaient avec. La petite fille était née dans le grand luxe, elle avait toujours connu l’argent. Son père avait battit sa fortune grâce à une entreprise d’immobilier, et depuis, ils vivaient dans une immense propriété, avec domestiques et tout ce qui venait avec. Mais ils étaient restés ensemble, malgré tout. Le destin avait semblé être quelque peu clément avec eux sur ce sujet là. Ou tout au moins, jusqu’à présent.

    « Viens ma chérie » l’appela la vieille femme en lui prenant la main pour l’entraîner avec elle. « Il faut y aller maintenant. »
    « On va retrouver Papa ? »

    Des mots si innocents, et si pleins d’espoir, qu’ils eurent pour effet de déclencher de nouvelles larmes à celle qui avait été la mère de du défunt. Depuis la nuit du drame, elle était venue vivre au manoir. Il n’était pas dans la nature des choses d’enterrer son enfant, et c’était incontestablement le cauchemar de tout parent. Tout comme il n’était pas naturel pour un enfant de se retrouver au milieu de ce cimetière. Car si Mme Molken était une pure anglaise, elle avait du suivre son mari à Los Angeles pour son travail. Et comme toute femme de ce milieu, elle n’avait pas hésité à tout sacrifier pour lui. La petite brunette, dont les boucles lâches virevoltaient avec la légère brise, avait toujours été très éveillée pour son âge, faisant preuve d’une grande curiosité sur le monde l’entourant. Mais aujourd’hui, elle ne comprenait pas, aucun mot ne parvenant à satisfaire son cerveau, ni à apaiser ses pensées. Avait-elle mis son père en colère, pour qu’il ne veuille plus revenir ? Avait-elle fait quelque chose de mal, pour qu’on lui interdise de le rejoindre ?

    « Non, il est encore beaucoup trop tôt pour toi, pour aller retrouver ton papa » répondit-elle finalement, sa voix se brisant sur les derniers mots.

    Quelque part, au fond de ce petit ange répondant au doux nom d’Abigail, un sentiment de révolte monta devant l’injustice de la situation. Qui étaient-ils, tous autant qu’ils étaient, pour l’empêcher d’avoir ce qu’elle voulait ? Même si elle était plutôt jeune, elle avait déjà un caractère très affirmé, et faisait partie des personnes qui supportaient très mal qu’on les freine dans leur envie. C’était à la fois une très grande rêveuse, une idéaliste, et quelqu’un de pragmatique, un savant mélange des plus compliqués à suivre. Par conséquent, il était quasiment impossible de l’arrêter quand elle avait décidé quelque chose, montrant un côté têtu très poussé. Bien qu’elle soit plutôt douce et facile à vivre la plupart du temps, elle promettait inconsciemment à sa famille de nombreux affrontements lorsqu’elle serait en âge de saisir tout cela. Pourtant, elle resta silencieuse, suivant docilement sa grand-mère jusqu’à la voiture. Son regard se posa au loin sur un autre groupe, qui semblait aussi triste que sa famille à cet instant, le malheur s’étant également abattu sur eux, ce qui lui souleva une nouvelle foule de questions. Devait-elle pleurer elle aussi ? Elle en était incapable, comme si son cœur douloureux semblait vouloir se protéger. Pourtant, elle était d’habitude très sensible, et très démonstrative. Mais aujourd’hui, rien n’était plus pareil.

    « Mais pourquoi je ne peux pas y aller ? » insista-t-elle à nouveau, cherchant inlassablement à comprendre.
    « Parce que le Paradis n’est pas un endroit pour toi. Rappelle-toi, Dieu a rappelé ton papa à ses côtés. »
    « Dieu est égoïste, il n’avait pas le droit. »
    « Si il l’avait, et il a estimé que ton Papa avait terminé sa vie sur terre. »

    Des paroles pleines de croyances, mais qui pour autant ne satisfaisait pas pleinement la logique de cette petite fille. Comme les mots faisaient leur chemin dans son esprit, se regroupant avec les derniers évènements, elle accepta à sa manière enfantine ce qu’il se passait. Elle ne le reverrait jamais, celui qui avait été son modèle, celui qui lui avait donné cet amour inconditionnel, que seuls des parents sont capables de transmettre. Quelque part, au fond d’elle, elle sentit son cœur se déchirer, lui donnant l’impression d’avoir une plaie aussi douloureuse mentalement que physiquement. Elle l’avait trahie, laissant sa mère et elle seules, partant sans jamais se retourner, et sans jamais s’inquiéter de ce qu’elles allaient devenir. Des pensées pleines de colère, qui reflétaient la tristesse d’une enfant, dont la mort ne faisait pas partie de son univers. Des pensées également bien excessives, mais pas surprenantes lorsque l’on connaissait un temps soit peu Abigail. Son impulsivité était déjà bien développé pour son âge, et si elle pouvait être adorable, elle devenait une véritable tigresse la seconde d’après. Et ces écarts de comportement lui provoquaient souvent des colères ou des peines comme celle-ci. Trop jeune pour les maîtriser, trop innocente pour comprendre, elle ne voyait qu’une seule chose : il l’avait trahie. Et comme elle se jurait de ne plus jamais éprouver une telle peine, fermant son petit cœur à ceux qui pourraient entrer dans sa vie, une larme roula sur sa joue. Une larme unique et solitaire, scellant sa promesse silencieuse.


Dernière édition par Abigail Molken le Dim 31 Mai - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norris Cook
Admin
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 05/04/2009

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Lun 25 Mai - 10:06

20 16 03 Bienvenuee.

_________________
    ...
    © line&CIE & wicked @ LJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fucklove.keuf.net
Bunny Bates

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 24/05/2009

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Lun 25 Mai - 12:52

Bienvenuuuue I love you
Minka 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Molken

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 34

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Lun 25 Mai - 12:57

Merciii! 38
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zahara Newton

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 24/05/2009

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Lun 25 Mai - 16:08

Bienvenue. 07
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleb Rosebury

avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 24/05/2009
Age : 25
Localisation : Sur une chaise, man.

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Lun 25 Mai - 17:30

    Bienvenue ! 17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://night-prowlers.keuf.net/forum.htm
Abigail Molken

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 34

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Lun 25 Mai - 21:58

Thxxx vous deux. 03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Kinsley

FUCKER ●●
messing you up

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 27
Localisation : ♦ L.A. BABY.

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Mar 26 Mai - 0:23

La plus belle est arrivée. 03 03 03

Bienvenue ici; bonne chance pour la fiche. 06
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meyell Rosebury

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 24/05/2009

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Mer 27 Mai - 13:58

    Bienvenue ! 40

    Minka quoi. I love you 27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Kinsley

FUCKER ●●
messing you up

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 27
Localisation : ♦ L.A. BABY.

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Dim 31 Mai - 5:59

HAAAN l'avatar 03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Molken

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 34

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Dim 31 Mai - 10:21

Merci pour l'accueil! 38

Yeeaah j'ai aussi flashé dessus quand je l'ai vu. *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Kinsley

FUCKER ●●
messing you up

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 27
Localisation : ♦ L.A. BABY.

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Lun 1 Juin - 2:19

L'histoire est que trop touchante. 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abigail Molken

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2009
Age : 34

FUCK ME, FUCK LOVE.
FUCK THEM.:
FUCK THIS.:

MessageSujet: Re: Abigail Molken || UC   Mar 2 Juin - 19:38

Merci! *o*
Je finis rapidement, c'est juste qu'en ce moment je cours partout à cause de mon nouveau boulot. ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Abigail Molken || UC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abigail et Brittany Hensel : les Jumelles Siamoises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PERSONNAGES. :: Présentations.-
Sauter vers: